Proposition de loi déposée au Sénat autorisant les forêts cinéraires

Le 27 juin 2022

Madame le Maire, Monsieur le Maire,

Nous avons été sollicités, André Reichardt et moi-même, par les maires de notre département souhaitant créer une forêt cinéraire dans leur commune.

Ces sites, implantés dans des forêts communales et relevant de leur compétence, consistent pour les maires à vendre des concessions permettant l’inhumation d’urnes biodégradables au pied d’un arbre, dans un espace strictement défini et encadré par la législation.

Malgré le nombre croissant de communes porteuses de ces projets, ceux-ci sont aujourd’hui suspendus pour des motifs juridiques et administratifs.

Nous avons donc déposé une Proposition de loi au Sénat pour modifier le Code général des collectivités territoriales afin de répondre aux attentes des communes, elles-mêmes sollicitées par la population sur ce sujet.

L’adoption de ce texte permettra de répondre à la problématique du manque de place dans les cimetières et à l’artificialisation des sols. Il donnera la possibilité aux familles de se recueillir dans un lieu consacré et identifié comme « cimetière en pleine nature », dont le coût sera plus accessible mais néanmoins générateur de recettes pour les communes.

Enfin, il correspond à une aspiration nouvelle d’apaisement et de communion de nos concitoyens avec la Nature.

J’ai d’ores et déjà demandé l’inscription de notre Proposition de loi à l’ordre du jour du Sénat et je ne manquerai pas de vous tenir informé des suites données à ce texte.

Restant à votre disposition, je vous prie d’agréer, Madame le Maire, Monsieur le Maire, l’expression de mes meilleurs sentiments.

Laurence Muller-Bronn, Sénatrice du Bas-Rhin